Indexation automatique de documents vidéo



Introduction

Ce contrat, qui fait partie, au sein du CMM, d'une importante activité de compression et analyse de séquences d'images, a débuté il y a deux ans et doit aboutir à la mise en place d'une boîte à outils d'indexation.

Notre but est, en effet, d'extraire le maximum d'informations utiles par des techniques de traitement d'images que l'on désire automatiques, afin d'aider, dans un premier temps, à l'indexation de tout document vidéo, puis à la recherche d'informations dans un deuxième temps. Bien sûr parmi les techniques développées dans le cadre de ce projet, certaines - beaucoup - pourront s'appliquer aux images fixes.

Précisons, avant de présenter plus avant les méthodes employées que le son, pourtant partie entière du document vidéo, n'a pas été utilisé dans ce projet.

L'indexation de documents vidéo sous-entend que l'on est capable avant toute chose d'extraire la structure du document. Cette première phase commence tout naturellement par la détection des différentes transitions entre les prises de vue. En toute logique nous avons donc mis au point des techniques de détection de changements de scènes dans les séquences.

Nous explorons aussi quelques résultats intéressants obtenus dans le but de continuer la hiérarchisation des prises de vue une fois les transitions détectées. En effet, à un niveau sémantique plus élevé, il est possible de regrouper certaines prises de vue entre elles, comme faisant partie d'une même unité (un même reportage par exemple).

Puis nous présentons divers exemples de segmentation d'images couleurs, étape essentielle à l'indexation d'images fixes. Précisons tout de suite que cette segmentation a pour but de permettre d'indexer les grandes zones homogènes dans les images, les petits détails étant laissés de coté.

Nous présentons en dernier lieu, des exemples de résultats obtenus.


Dernière mise à jour : 29 - 09 - 98
demarty@cmm.ensmp.fr